Pourquoi le Congrès, pourquoi à Varsovie?

Ce ne sera pas le premier Congrès de l’AICT/IACT qui aura lieu à Varsovie. Pour être précis, ce sera déjà le troisième dans la capitale et le quatrième en Pologne. C’est beaucoup, surtout si l’on tient compte du fait que 40 sections nationales du monde entier appartiennent à l’Association internationale des critiques de théâtre. La section polonaise fera en sorte que le Congrès ait le vent en poupe et restera dans les mémoires. Ce n’est pas sans raison que le chef du Club des critiques de théâtre, qui fait partie de l’Association des journalistes polonais, était au nombre des fondateurs de l’Association internationale des critiques de théâtre, avant d’en devenir le président à l’échelle mondiale.

 

Mais les raisons historiques ne sont pas les seules qui ont décidé de l’organisation du Congrès en Pologne. Le dernier Congrès à Varsovie a eu lieu il y a presque 20 ans, juste après la transformation du régime politique. À l’époque, la culture et le théâtre polonais étaient les benjamins de l’Europe et du monde. De plus, en tant que « baraque la plus joyeuse » de l’ancien camp du réalisme socialiste soviétique, nous profitions d’un certain intérêt de la part du reste du monde. Aujourd’hui, deux décennies plus tard, ces « privilèges » d’autrefois ne fonctionnent plus. Pour cette raison, il serait utile de confronter le théâtre polonais avec l’opinion de la critique mondiale dans de nouvelles circonstances historiques, afin de bien saisir la complexité du théâtre contemporain en Pologne et dans le monde. Pour nous qui écrivons sur le théâtre, cette confrontation peut constituer une source de nouvelles conclusions et prévisions.
Les Congrès de l’AICT tentent toujours de rapprocher les visiteurs de la culture du pays organisateur. Cette fois, nous proposons à nos invités un parcours original à travers la Mazovie, avec des arrêts à Żelazowa Wola. Cela pour des raisons évidentes : la visite dans la ville natale de Chopin (Żelazowa Wola). En outre, grâce à la coopération de la Mairie de Varsovie, nous envisagerons de présenter aux visiteurs les théâtres de la ville.
Comme d’habitude, les Congrès ont leur propre logique. Ainsi, nous allons assister à un colloque intitulé « Le théâtre hors du théâtre », à la remise du prix Thalie pour une contribution remarquable à la pensée théâtrale (Kapila Vatsyayan  de New Delhi en Inde, critique éminente du théâtre et de la danse, est la lauréate de la 4e édition de ce concours).
Pendant le Congrès de Varsovie, nous célébrerons la Journée mondiale du théâtre, qui constituera une bonne occasion pour les critiques de rencontrer les représentants du milieu théâtral de Varsovie, dans le petit théâtre Ateneum, au bord de la Vistule. Ensuite, nous aurons la possibilité de converser avec les artistes polonais pendant la table ronde à laquelle participeront les directeurs artistiques de différents groupes de théâtre. De plus, le Congrès sera organisé pendant le festival « Rencontres théâtrales de Varsovie » et la Vitrine du théâtre polonais, ce qui nous donnera la chance d’observer de nouvelles tendances dans les théâtres situés hors de la ville. Bien sûr, nous vous invitons également dans tous les théâtres de Varsovie. Vous trouverez les détails dans notre offre de spectacles.
Nous espérons que le stage pour jeunes critiques, attrayant autant pour les professeurs (Jean-Pierre Han et Mark Brown) que pour les participants, apportera à nos conversations une nouvelle ambiance. Une telle rencontre internationale favorise les conversations, les échanges d’opinions, de traditions, de points de vue, en faisant se croiser des tempéraments divers et naître de nouvelles idées. Voilà l’objectif de nos rencontres, même si elles sont en apparence routinières. Dialoguer, tisser des liens entre les cultures, renforcer des relations entre tous les gens pour qui la culture, et surtout le théâtre, est un important langage commun. C’est notre réponse à la question : pourquoi le Congrès et pourquoi à Varsovie ?

Tomasz Miłkowski
Président du Comité organisateur du XXVIe Congrès de
l’Association internationale des critiques de théâtre

 

Dodaj komentarz